La publicité et ses supports en ville : Quel partenariat entre consortium publicitaire, gestionnaires et usagers de l’espace urbain pour une ville dynamique et attractive ?

 

Il n’y a pas de ville attractive et dynamique sans économie, ni d’économie sans publicité. Il est donc impossible d’imaginer une ville compétitive sans y intégrer des supports publicitaires. Aujourd’hui, la publicité est omniprésente en ville, du métro aux abris bus, elle commence même à représenter une composante essentielle du paysage urbain moderne. En effet, la publicité s’est imposée comme une évidence dans nos vies et a apporté maints changements dans nos mœurs, dans nos habitudes de consommations et commence même à contribuer à modeler notre perception à certains idéaux.

 

L’équipe SUP de cette édition 2016 a donc décidé de s’intéresser de plus près à ce facteur impactant la structure et l’organisation des villes de demain, en formulant la problématique suivante : quel partenariat entre consortium publicitaire, gestionnaires et usagers de l’espace urbain pour une ville dynamique et attractive ?

 

Nous avons pour objectif de trouver un équilibre entre l’intérêt économique de l’affichage publicitaire pour le consortium publiciste-élus, et les nuisances que peut occasionner la publicité extérieure, au regard de la ville et de ses habitants. Force est de constater que la publicité pourrait avoir des impacts parfois nocifs pour la ville et ses habitants.

 

Nous pensons notamment à l’intégration dans le paysage urbain surtout lorsqu’il y a un patrimoine architectural fort, l’affichage excessif et hétérogène, l’impact visuel et culturel. Certains parlent de pollution visuelle.

 

C’est pourquoi l’approche du problème par la technologie et les supports numériques nous est apparue pertinente : le cheminement et l’efficacité peuvent-ils être améliorés par la technologie ? Il y a un réel questionnement sur l’adaptation quasiment incontournable de la publicité aux nouveaux médias technologiques.

 

Le format de notre projet SUP, intégrant une étude à un voyage de fin d’étude, nous permet d’aborder différents aspects dans chaque ville que nous allons visiter.

 

Pour plus d’informations : http://www.sup-eivp.fr/

L’équipe du SUP 2016